Alberta,  Amérique du Nord,  Canada,  Destination

Ouest canadien 2021: Journal de bord jour 6

Encore une journée où il faut se lever tôt, mais c’est pour une belle aventure. Nous partons en direction du parc de Yoho en Colombie-Britannique, à environ 1 h 15 de route, pour faire une des plus belles randonnées de notre voyage : la Iceline Trail.

Iceline trail

La Iceline Trail est une randonnée qui peut se faire à la journée, dans le parc national de Yoho. Il y a plusieurs variantes, les deux plus utilisées étant la boucle de 20 km ou l’aller retour de 14 km. Nous avons opté pour la boucle, on préfère éviter les allers retours lorsque cela est possible.

Le départ se fait au parking de la chute Takakkaw. La chute en elle-même vaut le détour et vous pouvez venir juste pour voir cela si vous n’êtes pas amateur de randonnée. 

Nous sommes partis dans “Iceline Trail via Little Yoho Valley”. Ce n’est pas la façon la plus courante de faire le parcours, mais c’est celle qu’un ami nous avait conseillée. Si vous voulez plus de conseils sur comment faire cette randonnée, un article arrivera sous peu.

Nous avons commencé par marcher à travers la forêt, le long de plusieurs rivières. Le paysage était magnifique. Les nuages de fumée gachaient encore la visibilité, mais donnaient en même temps une lumière très douce et belle, autant y voir le positif.

On croise un camping qui contient les célèbres poteaux de suspension qui permettent d’accrocher la nourriture hors de portée des ours. Le camping se situe près d’une très belle chute d’eau, chutes laughing, à environ 4km du stationnement.

On continue de progresser et on se retrouve dans une végétation un peu plus alpine. La forêt est moins dense, on voit différents pics rocheux autour de nous et on continue de croiser différents cours d’eau.

On termine la première partie de notre montée en arrivant sur un plateau très étendu où l’on retrouve une petite prairie ainsi que le refuge du club alpin canadien. Le refuge n’est pas utilisé et le seul gardien est un petit rongeur, “Columbian Ground Squirrel,” qui nous observe de loin.

Le chemin continue dans une zone où le nombre d’arbres devient très très réduit et ces derniers sont remplacés par d’énormes amas de roches. Le passage d’un environnement à l’autre est assez brutal et on passe vraiment d’un endroit vert à un endroit beaucoup plus gris et jaune.

Nous serpentons à travers les sentiers au milieu des cailloux. Les ruisseaux que l’on traverse viennent directement des glaciers en train de fondre. Certains ruisseaux sont loin d’être petits et aucun pont ne permet de les traverser. Il faut donc trouver les bonnes roches pour traverser. Une ou deux chaussettes finiront trempées dans l’exercice.

C’est l’heure de la pause lunch et on en profite pour reprendre des forces et admirer le paysage. Un mélange de roche, de lacs, de ruisseaux, de neige, de forêt, c’est vraiment beau.

Il nous reste encore environ 7 km à parcourir mais on commence à voir la chute Takakkaw au loin. Le décor change de nouveau lorsqu’on amorce la descente. Nous retrouvons la forêt plus dense, similaire au début de la randonnée.

Encore une fois, les paysages sont à couper le souffle. Mon préféré étant probablement la petite prairie de fleur mauve avec la chute Takakkaw en fond. La randonnée arrive à sa fin pour nous. Plus on se rapproche du parking, plus nous croisons du monde.

Finalement, nous avons mis un peu moins de 8 heures pour faire les 20 km de la boucle. Et cela valait vraiment le détour. Si vous n’aimez pas autant marcher, ou être moins en forme, ou simplement n’avez pas une journée complète à y consacrer, une bonne partie des paysages les plus beaux sont réalisables en faisant uniquement l’aller retour. Cela représente tout de même un 14 km (environ 5h-6h selon moi).

Il était temps de reprendre la route vers Canmore afin de profiter d’un repas bien mérité.

Burger et bière au Grizzly Claw

Dans la voiture, on sentait la fatigue. La randonnée avait été très belle mais nous avait quand même demandé pas mal d’efforts. Le sandwich du midi commençait à être loin. Nous avons donc décidé de nous faire plaisir et d’aller nous remplir le ventre au Grizzly Claw à Canmore.

Le Grizzly Claw est une micro-brasserie de Canmore qui offre des repas copieux et plutôt bon en plus de servir de la bonne bière locale. Cerise sur le gâteau, ils proposent également en accompagnement une poutine ! Un petit espace du Québec au milieu des Rocheuses, le rêve.

Si vous cherchez une belle place pour manger et boire un verre à Canmore, on vous le recommande !

Je sais pas si c’est la randonnée ou la bière, mais une fois le repas terminé, nous avions juste une seule envie, c’était d’aller dormir. Donc, c’est ce qu’on a fait, demain ce sera un peu de repos et un peu de randonnée.

A demain !

%d blogueurs aiment cette page :